Skip to content

Promouvoir une culture de l’égalité

26 mai 2011

Photo Cyril Cavalié

Le Laboratoire de l’égalité déplore la persistance de stéréotypes sexistes dans les discours de certaines personnalités politiques et de leaders d’opinion, relayés sans recul par certains médias, et qui semblent bien rétrogrades au regard des attentes des Françaises et des Français en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Ces prises de position sont la conséquence de l’absence de parité dans notre monde politique et économique, où la présence masculine, et en conséquence les voix masculines, sont majoritaires.

Pour que la société change, pour que les propos sexistes tenus publiquement ne soient plus acceptés, il est absolument nécessaire que les femmes et les hommes soient représentés à égalité dans toutes les sphères du pouvoir, en politique, dans l’entreprise, dans l’administration, dans les instances syndicales, dans les associations. Un tel changement passe aussi par une lutte impitoyable contre les stéréotypes sexistes, à la source.

A cet effet, le Laboratoire de l’égalité, association qui réunit des femmes et des hommes de différentes sensibilités politiques, exerçant des responsabilités dans la vie économique, sociale, universitaire, associative, médiatique, et qui vise à la promotion de l’égalité entre femmes et hommes dans toutes les sphères de la vie politique et sociale, soumettra prochainement à la signature des candidats à l’élection présidentielle son Pacte pour l’égalité, par lequel ils s’engageront notamment sur :

  • · la parité et l’accès égal des hommes et des femmes aux responsabilités, en prévoyant d’atteindre :

– la parité en politique, avec la suspension de l’aide aux partis qui ne présenteraient pas 50 % de candidates ;

– une proportion moyenne nationale de 40 % de femmes dans les instances de direction des entreprises et de l’administration ;

  • · l’égal exercice de la parentalité, par

– l’allongement du congé de paternité ;

la réforme du congé parental, ramené à un an, mieux rémunéré et partagé entre le père et la mère, et un plan crèches de 500 000 places ;

  • · la construction d’une culture de l’égalité, par :

– la lutte contre les stéréotypes sexistes dès le plus jeune âge et la formation du personnel éducatif ;

– le lancement une campagne d’intérêt général sur la lutte contre les stéréotypes de genre.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :